Comment faire: Choisir la bicyclette qu'il vous faut

de La Source du Sport Vélo Lorsqu’il s’agit de confort à vélo, un cadre de la hauteur appropriée de même qu’une selle et un guidon bien ajustés font toute la différence.

Pour rouler avec un maximum d’aisance, soyez attentifs aux quatre points suivants lors du choix d’une bicyclette :

  • le type de bicyclette
  • la taille du cadre
  • la hauteur de la selle
  • le guidon

Le type de bicyclette

Le choix du type de bicyclette dépend essentiellement de son utilisation projetée. Les types de vélos les plus communs sont la bicyclette de montagne, le vélo de route, la bicyclette hybride, le vélo BMX, le vélo à assistance électrique et la bicyclette pliante. Ces catégories contiennent en plus des sous-genres comme le vélo à pignon fixe, le « roadster » et la bicyclette de cyclotourisme.

La bicyclette de montagne avec ses gros pneus aux fortes sculptures est destinée aux sentiers difficiles et accidentés. Sa robuste fourche télescopique absorbe les chocs et son cadre à solidité accrue survit aux coups durs. Ces caractéristiques optimisent la géométrie du cadre pour offrir plus de stabilité et de longévité.

Le vélo de route avec ses pneus plus étroits aux sculptures plus basses est utilisé pour rouler rapidement sur des surfaces lisses. Il peut atteindre de grandes vitesses grâce à son cadre ultraléger et son guidon bas et recourbé qui permet une position aérodynamique.

La bicyclette hybride, qui combine des attributs à la fois du vélo de montagne et du vélo de route, est souvent adoptée par le navetteur qui apprécie la stabilité du premier de même que la conduite tout en douceur du second. On peut équiper le vélo hybride de sacoches et de paniers pour le transport d’articles personnels. Son guidon est conçu pour offrir au cycliste le confort d’une position plus verticale.

Le vélo BMX est né dans les années 70 lorsqu’on a voulu imiter en vélo les prouesses des coureurs de motocross sur des pistes en terre. Ce type de vélo, dont le sport comprend plusieurs disciplines comme le « park », le « dirt », le « flat », le bicross et le « street », possède des caractéristiques spéciales comme des cale-pieds métalliques aux axes, l’absence de freins, un cadre conçu pour favoriser l’équilibre et un guidon qu’on peut faire tourner à 360 degrés pour exécuter des figures et des cascades.

La bicyclette à assistance électrique, idéale pour les navetteurs de courte distance, possède un moteur à pile rechargeable qui permet au cycliste de surmonter les pentes et ainsi éviter d’arriver à destination enduit de transpiration. Les nombreux modèles vont du type vélo traditionnel aux styles imitant les Vespas.

Le vélo pliant, adapté aux trajets courts, est particulièrement prisé des navetteurs aux parcours de type mixte, vu qu’on peut l’emporter dans un bus ou un train et qu’il n’occupe qu’un espace restreint dans un bureau ou un logement. Par contre, sa conception basée sur les compromis de même que ses petites roues le rendent plus lent que le vélo ordinaire.

La taille du cadre

En plus de vous procurer suffisamment de sécurité, une taille de cadre adaptée aux proportions de votre corps accroit aussi votre efficacité et la puissance de votre coup de pédale. Il est important que la taille du cadre soit proportionnelle à votre couture d’entrejambe ou « hauteur d’os pubien », soit la distance du bas de votre bassin entre les jambes au bas de votre talon. La hauteur du cadre, propre à chaque sexe, varie selon le type de vélo (par exemple, la bicyclette conçue pour la descente de pentes par rapport à celle destinée aux sentiers). La bicyclette de route possède une taille de cadre entre 48 et 63 cm, le vélo de montagne habituellement entre 38 et 55 cm et l’hybride de 34 à 59 cm. La géométrie du cadre, soit l’ensemble des angles entre les tubes du corps de la bicyclette, crée une forme qui influence la longueur de l’empattement (la distance entre les roues) et le dégagement (l’espace entre votre entrejambe et le tube du haut du cadre).

Un vélo a la bonne taille pour vous si, une fois que vous l’avez enfourché et que vous avez les deux pieds bien à plat sur le sol, il y a au moins 7,5 cm (environ 3 po) entre le tube du haut et votre corps. Pour vous aider à choisir votre vélo, la plupart des fabricants fournissent des tableaux de tailles de cadre. En somme, vous devez pouvoir enfourcher la bicyclette de manière confortable en maintenant un certain dégagement. Un vélo trop grand est difficile à maitriser et s’incline de côté lorsque vous l’avez entre les jambes lors d’un arrêt et un vélo trop petit ne vous donne pas un bon positionnement de corps ni assez de puissance à chaque coup de pédale.

La hauteur de la selle

Une bonne hauteur de selle augmente au maximum votre puissance au pédalier et réduit considérablement votre fatigue. Lorsque vous êtes assis sur le vélo avec un pied sur la pédale du bas, vous devez avoir la jambe en extension presque complète et les genoux légèrement fléchis. Vous devez ainsi pouvoir atteindre facilement la pédale du bas. Des pédales trop distantes, qui vous forcent à vous pencher sans cesse d’un côté et de l’autre, sont une source de déséquilibre et de douleurs potentielles au dos et aux hanches. Afin d’être confortable, positionnez votre selle soit horizontale soit inclinée légèrement vers l’arrière, pour maintenir votre poids bien centré et le répartir également sur la selle. Lors d’un arrêt, tout en étant assis vous devez pouvoir toucher aisément le sol avec la pointe des orteils.

La conception des selles a pour but de soutenir vos ischions (les os pelviens que vous sentez lorsque vous êtes assis sur une surface dure) et de diminuer la pression sur les tissus mous sensibles à cet endroit. Somme toute, le choix d’une selle est déterminé par votre anatomie et vos préférences personnelles.

Le guidon

Bien que la hauteur de votre guidon dépend du type de vélo et de vos préférences individuelles, idéalement vous devez avoir les coudes légèrement fléchis. Un guidon élevé, en diminuant le stress au cou et au bas du dos, est plus confortable et vous offre plus de visibilité. Toutefois, cette position peu aérodynamique diminuera votre aptitude à rouler à grande vitesse. Un guidon plus bas, en permettant à votre corps de se recroqueviller de façon plus aérodynamique, accroit la puissance de votre coup de pédale et ainsi votre vitesse.

À l’aide des professionnels du vélo de La Source du sport, vous trouverez une bicyclette qui allie confort inégalé et performance exceptionnelle.



La Source du Sport. Le sport, on connait ça.

Haut
Back to top